• Week-end à Aix-en-Provence 5,6,7 décembre 2014 avec Claudette Vidal et Etienne.

    J'ai laissé un peu décanter avant d'évoquer ma retraite de trois jours à Aix en Provence avec Claudette Vidal, sur le thème “vivre l'instant présent”.

    Pour ceux qui ne la connaissent pas, Claudette Vidal est une Canadienne qui a vécu un “éveil”. Il existe des vidéos sur “Youtube”et sa bio est sur le site Eveil Spirituel. Une somme de circonstance m'a fait me décider très rapidement à participer à ce stage. J'y suis allé sans appréhension particulière, une amie avait assisté à un “satsang” à Strasbourg et selon son conseil, côtoyer des gens éveillés aide.

    Le groupe était d'environ 35 personnes, 2/3 de femmes. La moyenne d'âge était autour des 50/60, 3 jeunes femmes avaient moins de 30 ans et étaient présentes avec leurs mères, ce qui était plutôt sympa. Une majorité avait déjà fait des stages avec Claudette. Le site de “La Baume” à Aix est un ancien noviciat, belle architecture, très vaste, dans un grand parc. Il a plu deux jours et nous avons eu un peu de soleil dimanche.

     

    Venons en au fait. What has happened ? Claudette travaille avec Etienne, un immense Canadien à l'accent hyper marqué. Il se définit comme un clairvoyant, “clairsentant”. Une personne qui vit à travers son corps les énergies que vous portez ou qui vous traversent. Plusieurs personnes dans le groupe étaient des “psychiques”, des “hyperressentant”.

    Les trois jours ont été assez différents. Le travail est assez simple, la pluspart du temps nous sommes assis sur des chaises disposées en carré, nous méditons sur un fond de musique “spirituel”. Le language utilisé est celui de la mystique chrétienne – Saint-Esprit, guérison, amour, rédemption, le Père, le Fils, l'âme, l'âme blessée… Claudette a commencé en nous informant qu'Etienne et Elle avaient pressenti que ce stage allait être important, qu'il s'était passé au niveau mondial quelque chose le 24 septembre, au niveau “énergie”, et que le passé était passé, que nous entrions dans un nouveau monde, que les blessures de chacun, les blessures de nos âmes étaient guéries.

    Autant je suis prêt à tout vivre intérieurement, toutes expériences dans mon intimité, dans ma profondeur, autant recevoir des infos comme celle-ci me laisse dubitatif. Etienne, a eu tout le long du stage des brèves contorsions corporelles parfois accompagnées d'un cri ….des “choooooses le traversent” - les ooooo sont pour marquer l'accent canadien !

    Certains membres du groupe ont eu des réactions émotionnelles, des choses qui remontent, de leurs histoires, de leurs souffrances, c'est l'aspect psychothérapie de groupe avec la singularité de l'accompagnement du divin dans le processus, ce qui n'est pas inintéressant.

    Le travail du premier jour est sur la guérison, guérison du coeur, de l'espace du coeur ...Etienne confirme que tout le monde est guéri ...Yes !

    A la fin de la première journée, j'étais bien et en question, ce que j'exprime en disant que je voyais pas trop avec quelles énergies ils travaillaient. Claudette est venu discuter avec moi, trois minutes; je lui ai exprimé mon ressenti, comme quoi, ils travaillaient avec des énergies de l'astral et que j'arrivais pas à situer ces énergies en moi. Elle m'affirme qu'elle ne travaille pas avec l'astral, mais avec l'Un. Fin de la première journée.

     

    Pendant la nuit qui fût agréable, je fais un rêve marquant, (je vais rencontrer la pédiatre que nous consultions lorsque mon fils était tout bébé, et nous avons une union physique très instinctuelle …)

    Je compris ce rêve dans la matinée où nous avons fait un travail très “psychothérapie de groupe” sur la puissance. Ces énergies que je n'arrivais pas trop à voir d'où elles venaient, provenaient du “Hara”, du centre sacré, “Svadisthana” qui est aussi le centre de la reproduction. Cette rencontre avec la pédiatre semble signifier que je prends contact avec cette force naissante et qu'il faut en prendre soin. J'avais le sentiment qu'une terre aride en bas avait été humidifiée, je me sentais plus complet, et que je pouvais aller chercher là, une certaine puissance qui me manquait peut-être pour être plus efficient dans le travail de guérison que j'essaie de faire. Lors de cette deuxième journée Etienne est un peu plus en retrait, l'après-midi, un important travail se fait avec une personne qui porte un handicap, travail très émouvant, très fort, très juste ….beaucoup d'émotions partagées. Puis vint le troisième jour ….

     

    Je fais à nouveau un rêve très marquant, je suis avec un ami, dont le nom de famille est Mourier, qui a très mal au dos, nous allons à une nouvelle piscine, l'objet est de nager sur le dos. Cette piscine est un peu sous terre, sans fenêtre, les murs sont de couleur blanc-crème recouvert d'un crépi très fin, presque lumineux, la lumière est dorée, lorsque j'arrive vers le bassin, il est minuscule, une grande baignoire et nous pouvons à peine rentrer à trois dedans, je suis surpris, je rebrousse chemin et me rends compte qu'il existe un autre étage en dessous, et là le bassin est plus vaste et je m'en approche pour nager sur le dos. Pour l'interprétation, Mourier, sans le e, c'est mourir, le mal de dos c'est la souffrance de ce qui est derrière qui n'est pas vu, que l'on subit, nager sur le dos, il faut avoir confiance car on en sait pas où on va, on a peur de percuter le mur ou une autre personne, et l'eau, c'est les émotions, c'est l'astral ….J'en conclus que je connecte ou reconnecte avec quelque chose.

    Etienne est dans une profonde méditation dont il ne sort pas, apparemment, il se passe des choses profondes et importantes en lui. Après de longues explications de Claudette sur l'Âme, Claudette s'en inquiète … Nous nous “branchons” tous sur Etienne, (pas la chanson de Guesch Patti !!!...) . Bon nombre sont parcourus de plein de choses, lumière, force, présence, certains se prosternent, Claudette se prosterne, une personne se prosterne en lui tenant les pieds, des pleurs, des sourires angéliques, pour moi, c'est le grand “Barnum”, je reste dubitatif, j'ai beau me brancher sur Etienne, les extériorisations des ressentis dans le groupe me font plus penser à une contamination hystérique qu'à une révélation. Etienne au bout de deux heures sort un peu de sa catalepsie, se prosterne aussi et dit quelques paroles pas dénuées de sens “c'est moi qui dois me prosterner devant vous …vous avez tellement porté toute cette souffrance pendant tout ce temps ...”, il pleure. En gros, il a accouché spirituellement de l'enfant Dieu. Et nous sommes la première vague ….tatatan. L'après-midi finale a lieu un long débriefing de la matinée, Etienne parle peu et dit des choses qui me touchent, il dit que tout a fusionné dans l'Un, le Saint-Esprit a disparu etc … Dans ce que j'interprête, car il est bien difficile d'objectiver de tels propos, cette nouvelle Ere dans lequel nous rentrons n'appartient plus à la dualité, comme si l'archétype énergétique qui soutenait la dualité à disparu. Moi, je brûle, j'ai la plante des pieds et le bassin brûlant, je le dis, Claudette me dit que c'est “les pelures” qui brûlent comme une purification.

     

    En synthèse, on est bien loin de la rigueur du Bouddhisme et particulièrement du Zen, j'ai vécu dans les années 80 au sein d'un groupe où nous devions être les nouveaux disciples, les nouveaux apôtres… J'avais 25 ans ...à 25 ans j'avais envie d'y croire …. Je ne nie pas l'expérience, objectivement dans l'énergie, il s'est passé quelque chose, par contre l'interprétation qu'il en est fait par Claudette et Etienne, est probablement sincère mais naïve. Ils se sont fait emporter par un “truc” qui ne va nulle part. Une perception psychique quelle qu'elle soit, aussi supranaturelle qu'elle puisse être, aussi profondément ressenti dans son corps, ne reste en premier lieu que relative à la personne qui le vit. Après, dans le cas de médium, d'empathe, de clairvoyant, il vous capte par rapport à leur fréquence vibratoire, s'ils vibrent un peu plus haut que vous, ils vous donnent à voir, et ce peut être positif, si par contre il vibre plus bas, branché sur des énergies du bas-astral cela vous nuira ou ne vous apportera rien.

    Je pense que Claudette Vidal a eu une expérience d'éveil, elle est sincère, avec de réelles capacités pour comprendre la nature humaine, elle pourrait être une très bonne psychothérapeute spirituelle.

    Je pense qu'Etienne est un puissant médium, happé par les énergies denses qui le traversent donc avec un pouvoir. Plus c'est dense, plus l'impact dans la manifestation est important. Mais tout deux pour des raisons qui m'échappent (mercantile peut-être, 300€*35=10 000€, les 3 jours), se laissent prendre dans une construction mentale messianique. C'est dangereux, c'est néfaste pour eux car ces énergies s'ils en font autre choses que ce qu'elles sont, vont poursuivre leur croissance jusqu'à l'épuisement du “Karma” qu'elles représentent. C'est dangereux pour ceux qui collent à cette énergie car c'est un détour, probablement nécessaire, pour trouver leur vérité. Je passe sur les informations importantes du style “mon âme vient de Sirius, c'est ma dix-huitième et dernière réincarnation ...” qui même si c'était réel, serait la dernière chose à évoquer, car celui qui colle à cette énergie, place immédiatement Claudette à un niveau intouchable, inattaquable, incontestable, et tue tout libre-arbitre, et faculté de discernement …

    Depuis quelques années je ressens que ce chemin de libération est d'une totale exigence, plus nous côtoyons de prêt la “Source”, plus le risque de se fourvoyer est important. Comme si, sur le moindre cm2 de notre petite personne pouvait pousser les graines du détournement.

    Comme toute chose est utile, le travail dans l'énergie qui s'est fait en moi, se poursuit, je ressens cela comme un plus, une humanisation de couche profonde en moi. Je ressens une profonde gratitude envers tout ce groupe de gens qui cherchent et qui ont été là, présent dans leur humanité, leur sincérité, et leur amour. Merci à Vous.

     

    Si certaines personnes qui ont participé à ce stage lisent ce compte-rendu et qu'ils en sont blessé ou en colère, je leurs prie de bien vouloir m'excuser. Cela est mon vécu, relatif à mon expérience. Chacun doit être le Maître de son propre bateau. Mon témoignage est un éclairage de quelqu'un qui a vécu de nombreuses expériences sur le chemin et qui connaît bien l'humain et sa psychologie. Le "Grand Soir" qui dans ce cas aurait été le "Grand Matin", en spiritualité comme en politique, je n'y crois plus trop ...Les grandes victoires, les grands avènements sont les toutes petites conquêtes intérieures dont vous seul connaissez la valeur.

     

    « Maître Philippe de Lyon Homme au bord de la crise de conscience »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :