• Une journée avec Christophe Allain

    Gaia_her_majesty.jpgJ'ai passé la journée avec Christophe Allain. Nous étions une douzaine de stagiaires. C'était bien. Je me suis senti tout de suite très à l'aise avec lui. Il y a beaucoup de douceur, une douceur de l'enfance. L'homme est d'une approche très facile et d'une grande simplicité. Le travail proposé est assez étonnant. Travail avec l'énergie du groupe en connexion avec la nature. Cette connexion permet de faire tout le travail mais rien que le travail qui est intégrable. Les éléments personnels qui m'ont été donné, nécessitent que j'éclaircisse tout ça. Dans un premier temps, il m'a été dit : (je ne m'en souviens pas mot à mot), tu dois faire le grand choix, celui de la voie royale, même de la voix martiale. La joie d'être con....serais-je un guerrier ? Plus tard il m'a été renvoyé que je travaillais avec un esprit positif, que mon évolution passait par mon travail auprès des gens. Ce travail situé entre le deuxième et le troisième chakras, était un travail de réparation, je réparais les gens, ou plutôt, l'esprit qui m'accompagne réparait les personnes, au niveau inconscient en redonnant du désir, du projet de la volonté de création, d'être. Ce n'est pas ces mots mais c'est comme cela que je l'interprète maintenant. S'il n'y avait qu'un mot ce serait "contact". Je dois me mettre en contact avec les gens et le travail se fera.

    Le stage durent deux jours mais demain, je ne pense pas que j'irai. Je ne veux pas déséquilibrer la petite famille et j'ai de quoi travailler pour quelques temps. 

    Le groupe m'a fait sourire, je devais être le plus vieux et je me suis revu à travers un certains nombre de jeunes personnes dans l'avidité de l'expérience, comme j'ai pu l'être. Je suis resté plutôt ouvert et sans jugement, mais je n'ai eu pas beaucoup d'échanges. Ce n'était dans l'instant pas très important.

    Christophe travaille avec l'énergie présente dans l'instant, il n'y a ni programme, ni préparation. Donc freestyle et adaptation. J'ai bien compris qu'il ne fallait pas s'accrocher, et ne pas essayer de raisonner, de trop commenter. J'ai pris ce que je pouvais intégrer et je verrais si dans ma vie les choses évoluent dans le bon sens.

    « Eveil spirituel, préparez-vous aux changementsLe conte chaud et doux des chaudoudous »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :