• La méditation - Sri Nisargadatta Maharaj

    La méditationNous connaissons le monde extérieur des sensations et des actions, mais nous connaissons peu le monde intérieur de nos pensées et de nos sentiments. Le principal objectif de la méditation est de devenir conscient et familier à l’égard de notre vie intérieure. L’objectif ultime est d’atteindre la source de la vie et de la conscience.

    Notre personnalité est profondément affectée par la pratique de la méditation. Nous découvrons et comprenons le fonctionnement des vices et des faiblesses qui sont en nous, et c’est par cette découverte et cette compréhension que nous les transformons. L’inconscient se dissout de lui-même lorsqu’il est amené à la conscience. La dissolution de l’inconscient libère de l’énergie et l’esprit se sent entier et devient silencieux.

    Quand notre esprit est silencieux, alors nous pouvons nous connaître en tant que pur témoin. Nous nous dégageons de l’expérience et de l’expérimentateur pour nous retrouver dans une pure conscience qui se trouve à la frontière et au-delà des deux. La personnalité qui est basée sur l’identification à l’égard de ce qu’elle imagine être, « je suis ceci, je suis cela » continue mais seulement comme une partie du monde objectif. L’identification avec l’observateur se brise.

    Penser que la méditation est là pour nous faire monter à un plus haut niveau est une illusion. Ce n’est pas une question d’obtention d’un niveau de qualité d’expérience. La méditation est une activité qui vise l’élimination complète des niveaux d’expériences. La réalisation de la vérité entraîne une liberté totale à l’égard de l’impatience ou de la paresse à l’égard de l’obtention de niveaux quelconque.

    La vérité est toujours pure et forte. Elle est comme un soleil. Elle peut sembler être obscurci par les nuages et la poussière, mais cette perception provient du point de vue de l’observateur. Comprendre les causes qui obscurcissent le regard est bien plus importante que de se soucier de la présence du soleil.

    La vérité, la bonté, la beauté, l’harmonie n’ont aucune utilité qu’il faudrait découvrir et user. Elles sont leur propre utilité. Elles se manifestent spontanément et sans effort quand les choses du monde sont laissées à elle-même, qu’il n’y a pas d’interférence pour les changer, pas de rejets ou de désir, pas de conceptualisation mais simplement lorsqu’elles sont vécues en pleine conscience qui est elle-même vérité. La pleine conscience de vérité ne s’utilise pas sur les choses et les personnes, elles les constituent.

    La seule chose qu’il est possible de faire, c’est d’observer ce qui nous influence jusqu’à nous voiler la perception de ce qui est vraiment. Observer consciemment le processus dans l’expression de nos pensées, de nos mots et de nos actes pour petit à petit faire diminuer l’obscurcissement et faire émerger la lumière qui jamais n’est absente.

    Je suis  - Sri Nisargadatta Maharaj

    « Quel est le bruit d'une seule main qui applaudit ?L'énergie astrale et la peur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :