• La dernière pierre

    La dernière pierreJ'aurais pu appeler aussi cet article la prochaine pierre. Je termine un cycle, cycle d'un engagement politique au service d'une collectivité, et plus les semaines avancent, plus je ressens la complexité en moi de poursuivre pour les 6 prochaines années. De toute façon, un nouveau cycle  se présente à moi. Je suis ancré dans cette volonté  de laisser cette dualité s'effacer et vivre cette unité. Le texte de Tony Parsons du précédent article est une inspiration, une intuition, c'est mon futur, j'en suis persuadé. Cela ne change rien à rien cependant. Progressivement, quelque chose en moi de ma personnalité se décale. C'est comme si je quittais une vie, que je quittais progressivement un rôle, que je laisse tomber définitivement au sol des vieux habits, comme si je changeais de pièce. Cela pourrait être effrayant, ou inquiétant, et cela l'est un peu certains soirs. Mon esprit vibre, rayonne plus souvent, et même très souvent sur une nouvelle vibration dont les qualités sont réception, alignement, compréhension, écoute. Je ressens que la dimension amour n'est pas totalement encore en expression, je ressens qu'elle sera issue de la compréhension et de l'alignement, et pas du sentiment. Ce dernier point est une question, énigme que je porte depuis plusieurs mois. N'étant pas branché sur l'émotionnel, j'ai souvent quelques doutes sur mes capacités à ressentir. Plus je me questionne sur ces questions, plus la réponse est claire. Ayant beaucoup travaillé le psycho-émotionnel dans les années 80, je n'ai pas ce côté "ventouse" vis à vis de la souffrance des autres. Ce n'est pas un manque d'empathie à mon avis. C'est une conscience de la nature essentielle de l'autre qui me fait passer au-delà de sa souffrance. Je ne dis pas que je n'ai pas d'émotions, je peux sentir mes larmes proches, mais surtout je vois la souffrance, ses causes et cherche le chemin pour en sortir.

    Dans mon expérience, la connaissance occulte, voilée, de l'homme est un élément important. Mon esprit a besoin de connaissance sur ce que nous sommes. Les conférences d'Omnia Pastor m'ont apportées bien des réponses à mes questions, et bien des informations sur des sujets dont je n'avais même pas l'intuition.

     

    Il m'arrive parfois encore d'avoir quelques doutes certains soirs, où je pourrais penser que je suis simplement sujet d'une névrose extra-dimentionnelle, que je me suis construis un monde pour fuir mes peurs existentielles, et trouver des réponses impossibles à des questions essentielles sur la nature humaine. 

    Il y a eu cependant une bascule, je n'en mesure pas totalement encore les effets, je suis "in", je suis sur le chemin, dans la trajectoire, il n'y a aucun doute, s'il y a de la saisie, elle n'est que momentanée, car vécue immédiatement comme un frein. Ma réponse à la vie est un immense "que ta volonté soit faite" et l'affirmation du disciple n'est plus une espérance mais un vécu 

     

     

     

    « Lorsque l'éveil - Tony ParsonsTout ce que je veux, c’est déclencher en l’homme une prise de conscience de sa divinité.... »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 08:23

    merci 

    1
    Kouen
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 08:15

    Voilà un témoignage, un texte que j'apprécie beaucoup ...

    et j'ai envie d'y déposer ma petite 'pierre' en ajoutant que

    les pierres comme les fleurs font partie du chemin !

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :