• L'extraordinaire alchimie de la Terre, Antahkarana et Agartha

    L'Antahkarana, pontPour inspirer à l’âme le dessein de l’incarnation, pas pour la forcer, il ne s’agit de forcer les âmes à s’incarner, absolument pas. Mais pour motiver l’âme à son incarnation, il a été crée des principes inférieurs, les principes du désir.

    Si j'évoque l'existence de principes inférieurs, cela induit qu’il existe des principes supérieurs. 

    Qu’entends-je donc par inférieurs et supérieurs ?

    En tant que principes supérieurs, nous pouvons citer les lois divines, toutes les lois évoquées depuis que le monde est monde. La loi de l’amour,  du pardon, la loi de l’ordre, de la force, en fait les lois des 7 rayons qui prédestinaient à la création du monde et qui prédestinent encore à l’heure actuelle le prolongement de votre monde. 

    Les principes inférieurs sont des principes de nécessité, ce ne sont pas des principes qui ont participé à la création du monde, mais ce sont des principes qui répondent à la nécessité de l’incarnation. 

    Il y a un monde créé et il y a des âmes qui servent à tour de rôle soit de matériaux pour cette création, soit de sujet qui vont vivre cette création. Entre les deux, il y a tout un monde de différence du point de vue des vibrations et du point de vue du motif de l’existence. Pour créer un pont entre les deux, il existe dans le sens de l’involution le désir, et dans le sens de l’évolution ce que l’on appelle l'Antahkarana. 

    Que veux-je dire par là ? 

    Il existe le même trajet pour descendre dans la matière que pour en remonter. Il existe le même processus d’involution, qu’existe le processus d’évolution. L’un est l’inverse de l’autre tout simplement.

    Ce pont que l’on appelle l'Antahkarana, ce pont que tous les disciples aimeraient voir complètement bâti et qui donne accès à la lumière et à l’intelligence de l’âme, existe aussi dans le domaine de l’involution, il ne permet pas le retour vers Dieu, mais il permet l’accès à la matière.

    L'Antahkarana, soit le pont qui lie l’âme à la matière dans le courant de l’involution est le désir, tandis que l’Antahkarana qui lie la matière à l’esprit dans le courant de l’évolution, est l’absence du désir.  C’est en cela qu’il y a quelques difficultés car pendant des âges et des âges, l’entité qui s’incarne a dû procéder à certains effets, à certains changements pour aller jusqu’à dans la matière, et le jour où l’entité se retrouve dans la matière, elle doit faire exactement les mêmes choses mais dans un sens inverse. Alors pendant un certains temps, l’entité se trouve un peu saoule, quoi, quoi, que me demande-t-on, que se passe-t'il,  j’ai fait tout le contraire pendant des âges et maintenant il faut que je fasse cela ! Ça ne me convient pas, j’ai trop l’habitude de faire selon l’involution.

    C’est pourquoi évoluer paraît si difficile parce que l’entité qui s’incarne a pendant trop de temps pratiqué l’involution, c’est donc une habitude dont elle a un grand mal à se défaire. 

    Pourquoi y-a-t'il cette involution ? Je voudrais bien répéter pour les nouveaux venus, mais je ne peux cependant à chaque fois refaire systématiquement le même discours. Considérons simplement que dans les motifs de l’involution existe une raison puissante, celle de devenir un maître absolu. 

    Lorsque l’on est une entité purement divine, qui sort du sein divin, il n’y a pas la maîtrise de soi. C’est un peu comme si Dieu lorsqu’il produit une nouvelle cellule, une nouvelle entité, il l’a produit pareil à lui-même certes, mais il ne l’a produit pas absolument indépendante et maîtresse d’elle-même car s’il faisait cela, il ne produirait pas une cellule à l’extérieur de lui, il se dédoublerait lui-même indéfiniment et il ne se passerait rien, car en Dieu, il ne peut rien se passer à part sa propre histoire, mais la vôtre n’a pas lieu.

    Pour donc que ces atomes, car il s’agit bien d’atomes, même si l’on parle d’âmes, de monades et d’esprits, il s’agit bien d’atomes, mais d’atomes spirituels. Pour que ces atomes qui sont tout potentiellement, et pour qu’ils le deviennent de façon éclatante, ils doivent descendre dans le royaume où l’énergie est la plus concrète et ce royaume-là est la matière. Autrement dit, l’endroit où il y a le plus d’énergie, ce n’est pas au ciel près de Dieu, contrairement à ce que l’on croit, là où il y a le plus d’énergie c’est dans la matière, jusque dans le cœur et le ventre des volcans, dans le cœur d’un rocher, d’un quartz.

    Cependant ce qui fait la différence entre la puissance de l’énergie prisonnière d’un rocher dans la croûte terrestre, et la puissance de l’énergie qui est resté dans le domaine spirituel et qui fait croire aux disciples que l’énergie de Dieu est la plus forte, est que celle qui est dans la matière n’est pas manipulable par l’homme.

    Elle a été enfermé dans le projet de créer la matière. On ne peut donc pas comme cela dématérialiser le rocher pour prendre l’énergie qui est dans le rocher et l’appliquer sur un corps malade pour que l’individu ne soit plus malade. Par contre, cela est tout à fait possible, lorsqu’il existe un guérisseur qui fait canal avec les énergies de son plan jusqu’à dans le corps du malade.

    Le profane se dit, l’énergie de Dieu est plus puissante car elle guérit le malade. Alors que si je prends le même malade et que je l’assois sur le rocher, il ne se passe rien, il va mourir.

    Le fonctionnement de l’énergie dans le rocher ne permet pas la guérison parce que l’énergie a été commandée pour être un rocher, pour se concrétiser en tant que rocher, et rester en tant que rocher jusqu’à qu’éventuellement l’érosion naturelle viennent un jour l’effacer de la terre, mais ce sera que par la main de la nature et pas par la main de l’homme.

    Lorsque vous fissurez un atome, vous créez une explosion nucléaire, et vous constatez visiblement la puissance qui est contenu dans la matière. Par contre, il ne se crée pas de champignons atomiques chaque fois qu’un guérisseur appelle une énergie ou un Déva. L’énergie qui vient d’en haut, n’est pas plus forte que celle qui est en bas, qui compose un rocher, un arbre ou tout simplement votre cheveu, mais elle est accessible et manipulable, tandis que celle qui est en bas qui compose la matière a été commandée par le Koumara, le Koumara de la terre, le Dieu de la terre en quelque sorte. Elle a été commandée pour se concrétiser et donner tout son feu à la forme qu’est le rocher, la plante ou le poisson, le corps humain etc …

    Vous ne pouvez pas manipuler cette énergie, mais vous pouvez vous recharger légèrement à sa radiation mais la radiation ne va pas forcément permettre d’exercer un pouvoir.

    Il y a cependant une énergie que l’on peut puiser dans le centre de la terre, qui permet à certains guérisseur d’opérer leur guérison, comme à certains médiums de se recharger et à l’humanité entière de recevoir un flux de vitalité.

    Cette énergie remonte depuis le centre de la terre comme le rayonnement d’un caillou que l’on aurait lancer dans l’eau, qui fait des sphères, cette vitalité qui remonte est une énergie qui est semblable à celle qui est dans le ciel, la même lumière. Cependant cette énergie a été légèrement adaptée au niveau de vibration du corps éthérique de l’humanité en général, ce qui fait que tout en étant exactement la même lumière que celle qui est au ciel, que celle qui est au sein de Dieu ou au sein des Maîtres, cette énergie est un peu étoffée pour qu’elle puisse facilement pénétrer le corps éthérique de l’humanité sans l’endommager.

    Ce qui fait qu’au cours des cycles d’évolution, on parle d’énergies qui viennent des Maîtres, d’énergies qui viennent du soleil, de constellations éloignées, d’énergies qui viennent de Dieu tout simplement comme certains se disent et ils disent maintenant qu’il y a un moment d’évolution, que l’on doit passer dans l’ère du Verseau, que l’on doit évoluer, toutes ces énergies s’abattent sur la terre et essaient coûte que coûte de faire évoluer l’homme, de dilater l’homme de changer son taux de vibration, c’est vrai, mais ce n’est qu’une partie de la vérité, c’est vrai qu’il y a des énergies qui tombent en cascade, depuis l’esprit des Maîtres, le cœur des Maîtres, depuis l’esprit et le cœur du Dieu planétaire, du Dieu solaire, des constellations et de tout ce que vous pouvez imaginer, mais il est vrai aussi qu’en même temps une énergie qui est au centre de la terre peu à peu se développe dans un degré différent pour adapter l’humanité à l’énergie qui doit justement être reçu depuis le ciel. Donc, il n’y a pas une surface même ronde comme la terre, une surface sur laquelle les hommes vivent, bougent puis cycliquement ils reçoivent des bombardements d’énergie venus de Shamballa, du soleil, des constellations ou d’ailleurs et s’adapte celui qui peut et meurt celui qui ne peut pas. Pour que l’humanité est une chance de s’adapter aux énergies d’ailleurs et bien il faut que la nature elle-même, la terre elle-même petit à petit les aménage. Çà c’est le travail de la terre et des êtres qui sont à l’intérieur de la terre et qui sont la projection même des Maîtres qui existent à Shamballa. 

    L’homme n’est pas simplement cette âme, il n’est pas simplement un feu qui doit monter vers le ciel car s’il était cela, Dieu n’aurait jamais inventé ce jeu imbécile de le faire descendre sur la terre. Si donc l’homme est descendu sur la terre, c’est qu’il y a une raison profonde et qu’il faut s’occuper tout autant de sa matière que l’on s’occupe de son esprit.

    Seulement, le groupe d’initiés et de maîtres qui s’occupe de l’écorce terrestre, de la nature et du plan d’évolution de l’humanité et aussi du corps de l’homme, de la matière de l’homme donc en fait de l’alchimie de l’homme est beaucoup plus invisible que l’équipe qui demeure sur un plan éthérique et que l’on nomme comme étant à Shamballa. Ce groupe est tellement puissant que si l’homme avait une quelconque connexion même ne serait-ce que télépathique avec lui, il pourrait absolument réduire la terre en cendres, s’il se trouvait être un mauvais homme. Ces Maîtres ne sont pas plus puissant que ceux qui sont à Shamballa, c’est simplement que le réseau d’énergie qu’il ont à disposition et qu’ils doivent manipuler, est extrêmement puissant, mille fois plus puissant qu’une centrale atomique, car il s’agit bien de cela, diriger la centrale atomique que représente la terre.

    Toute l’alchimie qui se passe dans le ventre de la terre afin que les atomes soient diriger pour constituer les formes et qu’ils puissent maintenir ses formes cela ne se passe pas simplement par le verdict d’un ange qui passe au-dessus des eaux.

    Si la terre existe et qu’elle maintient ses formes, c’est grâce à une formidable, une extraordinaire alchimie.

     

    Conférence en cours de transcription

    1ère partie - Le bien commun nous contient - Les pricipes de l'incarnation

     

    Conférence  audio

    Genève 26 novembre 1988

      

     Le Karma

     

    Je m'inscris à la newsletter des publications de Pastor.

    Je m'inscris à la newsletter des publications de Lumière et Conscience

    Je m'inscris au groupe Facebook Pastor

    « Qu'en est-il de "l'esprit du mal", du diable ?La Source (Dieu) n'est pas à l'extérieur de vous »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Franklin
    Dimanche 22 Septembre à 01:57
    Très bien j'ai aimé
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :