• La Grande InvocationDu point de Lumière dans la Pensée de Dieu

    Que la lumière afflue dans la pensée des hommes.

    Que la lumière descende sur la terre. 

     

    Du point d'Amour dans le Cœur de Dieu

    Que l'amour afflue dans le cœur des hommes.

    Puisse le Christ revenir sur terre. 

     

    Du centre où la Volonté de Dieu est connue

    Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,

    Le dessein que les Maîtres connaissent et servent. 

     

    Du centre que nous appelons la race des hommes

    Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse,

    Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal. 

     

    Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre.


    votre commentaire
  • Une Prière pour la Puissance et la LumièreLa Grande Invocation est une ancienne prière - un mantra d'une puissance formidable qui permet d'instaurer des changements et des réajustements dans tous les aspects de notre vie planétaire. C'est une prière mondiale, utilisée par des peuples de toutes les confessions et inclinations spirituelles, afin d'aider notre planète durant cette délicate période de transition.

    Selon toutes les apparences, la beauté et la force de cette Invocation résident dans sa simplicité, et dans l'expression de certaines vérités fondamentales que toute personne accepte normalement et spontanément: la vérité de l'existence d'une intelligence supérieure à laquelle nous donnons vaguement le nom de Dieu; la vérité que derrière toutes les apparences extérieures, la puissance motrice de l'univers est l'Amour; la vérité que de grands Etres sont venus sur terre de façon cyclique pour incarner cet amour sous une forme intelligible; la vérité que l'amour et l'intelligence émanent de ce qu'on appelle la Volonté de Dieu; et enfin la vérité évidente que le Plan divin ne peut se manifester que par l'entremise de l'humanité.
    Il est naturel que par moment on se sente impuissant quand on est confronté à toute cette souffrance sans nom sur notre planète ; nous percevons le besoin, et pourtant avons l'impression que les efforts que nous pourrions faire pour apporter une aide qui soit quelque peu constructive seraient dérisoires. Autrefois, les gens se tournaient généralement vers la prière pour demander protection et alléger le poids de leurs souffrances dans leur vie personnelle. De nos jours, alors que nous sommes au seuil d'une ère nouvelle, l'humanité dans son ensemble fait preuve d'une compréhension accrue de la puissance de la prière de groupe et de l'invocation au bénéfice de l'humanité et de la planète en tant que tout. L'utilisation focalisée et dynamique de la Grande Invocation donne à tout le monde en tout lieu un moyen puissant de contacter et de distribuer les puissantes énergies spirituelles, participant de ce fait à l'élévation et à la transformation de notre planète terre. Par le biais de son emploi collectif nous introduisons la lumière, l'amour et la puissance dans tous les secteurs de la vie planétaire, pour élever et éclairer la conscience humaine - participant à la transformation de notre monde à tendance matérialiste en un monde plus spirituel.
    L'utilisation concentrée de la Grande Invocation provoque de profonds changements dans sa propre vie - le comportement, les intentions, le caractère et les buts s'en trouvent modifiés et rendus efficaces sur le plan spirituel. «Tel qu'un homme pense en son cœur, tel il est» est une loi fondamentale de la nature; le fait de tendre constamment le mental vers la quête de lumière et la perspective de l'illumination ne peut et ne restera pas sans effet.
    L'Invocation est maintenant traduite en plus de 70 langues et utilisée par un nombre incalculable de personnes. Voulez-vous vous joindre à elles en y consacrant tous les jours vos pensées en la récitant ? L'utilisation de la Grande Invocation et le fait d'encourager les autres à le faire, ne se réclame d'aucun groupe ni d'aucune organisation en particulier. Elle appartient à toute l'humanité.


    http://www.lucistrust.org/fr/service_activities/e_mantrams/the_great_invocation

     


    votre commentaire
  • Groupe de guérisonJe souhaiterais pouvoir travailler en groupe à la guérison ésotérique. Être seul me pose un problème pour objectiver ce que je fais. J'ai expliqué lors de précédents articles sur ce blog ma façon de travailler.  Elle consiste à entrer en lien énergétique avec le Soi ou l'âme de la personne. Lorsque dans la méditation, j'ai l'intuition que ce lien est crée, il y a comme un rayonnement qui se produit, un moment de grande présence, comme si tout était concentré sur l'ouverture de conscience, je ressens des frissons à différents endroits du corps, parfois tout le long de la colonne. Dans ces moments-là, j'ai l'intuition que le travail se fait. Peut-être, qu'il n'en est rien. Je voudrais donc travailler en groupe, pour objectiver, échanger, évaluer. Lorsque je parle de guérison, la question n'est pas réellement la maladie au sens physique du terme, mais l'ouverture au soi, permettre à l'âme d'utiliser le véhicule qu'est la personne pour exprimer son énergie dans la matière. Je pense que je ne suis pas seul à travailler ainsi, et il existe probablement des groupes constitués ou des individus bien plus expérimentés que je ne le suis. Je ressens que le temps est venu de passer d'un travail empirique à une approche plus construite. Peut-être que certains guérisseurs passeront par là, et me feront signe.


    votre commentaire
  •  

    L'instant de Guérison, laisser son coeur ouvertLa difficulté se répète, un sentiment très fort d'entrer dans une autre compréhension du monde, dans un vrai pouvoir d'intervention à un niveau occulte, la perception d'être dans une nouvelle vérité et puis, sans alarme, sans compréhension du processus, une coupure, une perte d'énergie complète, comme si tout ce qui s'était passé n'avait pas existé et était le fruit d'un fantasme, d'une illusion. Je viens de revivre ce petit manège encore une fois. 

    Probablement que le surinvestissement mental est récupéré par un vieux scheme inconscient, de coupure du sentiment, et plus profondément que l'investissement, la recherche qui a toujours été la mienne prend source dans la nécessaire défusion du corps maternel. Il y a donc quelque chose à relier, à nourrir. Cette difficulté traduit une dualité qui n'est pas réglée.

    Ce matin, je lisais," l'instant de guérison" de Christian Flèche et Jean-Jacques Laguardet. Bien que les processus évoqués ne soient pas nouveau pour moi, j'ai trouvé l'énergie très présente dans ce livre. Les auteurs paraissent réellement habités. Au début du livre, ils relatent des instants de création de maladie. J'ai eu une image furtive. Je me suis vu, frapper à une porte, (cela ressemblait là où j'ai vécu, jusqu'à 7 ans), personne n'ouvrait, je descendais alors les escaliers, et sans que je m'en rende compte la porte s'ouvrait. Ca ne pouvait être que ma mère derrière cette porte. Je n'ai pas souvenir que ce fait soit réel. Que représente-il symboliquement ? Lorsque j'étais enfant, j'ai souffert d'eczéma sur les doigts, et dans l'instant de guérison il est évoqué que cette maladie de peau provient de la souffrance de la perte de contact corporel avec la mère. 

    Dans ma difficulté, c'est comme si, le spectre de mon expression ne peut suffisamment s'étirer, il se déplace. Trop dans les étoiles, je perds mes racines. Trop dans la matière, je perds le sens. J'ai probablement à explorer les racines du déracinement, et travailler le coeur ouvert, en accueil de l'instant. Vaste programme. Aujourd'hui, je me sens dans le juste équilibre, le sens est là sans excès, sans aspects obsessionnels, et le sentiment d'être dans la vie, relié aux autres n'est pas très fort mais est présent.

     


    votre commentaire

  • AntahkaranaL'homme découvre un aspect de lui-même auquel il n'avait guère songé dans les premiers stades de son développement. Il découvre l'âme et subit l'illusion de la dualité. C'est un stade nécessaire, mais non permanent.

    Il cherche à fusionner avec l'âme, à s'identifier, lui, personnalité avec l'âme adombrante. C'est à ce point, pour parler en termes techniques, que la vraie construction de l'Antahkaranadoit être entreprise. C'est le pont entre la personnalité et l'âme. [Education dans le nouvel âge p.24  -  Alice Bailey ]

     

    La science de l'Antahkarana. C'est la nouvelle et vraie science du mental, qui utilisera la substance mentale pour la construction du pont entre la personnalité et l'âme, puis entre l'âme et la triade spirituelle. ...... Ces ponts symboliques lorsqu'ils seront construits, faciliteront le flux de la conscience, et produiront la continuité de conscience, ou impression de conscience sans entraves, qui finalement supprimera la peur de la mort, annulera tout sens de séparation et rendra l'homme réceptif, dans la conscience de son cerveau, à des impressions qui lui viennent des règnes spirituels supérieurs ou du Mental de Dieu. Il sera ainsi plus facilement initié aux desseins du et au plan du Créateur.  [Education dans le nouvel âge p.82  -  Alice Bailey ]


    votre commentaire
  • L'Être BleuSouvent la vie apporte des épreuves mais elle donne aussi parfois beaucoup. Alors que je m'étais résigné accepter une réalité pas très souriante. Une rencontre, des évènements et tout s'accélère.  Un soir, alors que je méditais avec une personne que je ne connaissais pas à 550 km de chez moi, une personne dont j'intuitais que je pouvais lui faire sentir le dessein de son âme et l'accompagner pour qu'elle puisse se relier à cette énergie de vie, à l'énergie de son Soi, de son âme, une image m'est apparue. 

    Je ne suis pas enclin à avoir des visions, des profusions imaginaires, mais là, l'image s'impose, un être bleu féminin, d'une grande douceur m'enlace alors que je suis en postion de méditation elle pose sa tête dans mon cou, et je ressens un amour d'une douceur infinie. Je suis coi. Je ne fais rien, je n'essaie de la garder, au bout d'une vingtaine de secondes l'image se dissout. Je n'en dis rien à la personne avec qui je méditais. Cependant, après la méditation du jour suivant, une part importante des symptômes chroniques de cette personne ont disparu.

    Le travail que j'essaie de faire est de me mettre en lien avec les énergies du Soi, de l'âme de la personne, et lorsque ce contact se fait, (ce n'est pas un contact médiumique), c'est un contact énergétique, d'attraction entre une âme (la mienne) qui a trouver un certain niveau d'expression sur le plan terrestre, et une âme qui a du mal avec son véhicule pour qu'il puisse s'exprimer dans cette incarnation.. Quand je dis "une âme la mienne", ce n'est pas d'une totale justesse, car il n'y a pas dualité entre moi et l'âme, il y a un véhicule qui est en capacité de porter un peu de cette énergie.

    Puis-je me bercer d'illusions ? Cette question est toujours quelque part présente en moi. Mais qu' y-a-t-il dans ma vie qui puisse me pousser à Être, si ce n'est cette quête qui a pris naissance dans les méandres de mon adolescence et qui ne m'a jamais quitté 40 ans plus tard. Suis-je d'une fausse humilité ? Imbue d'un pouvoir illusoire ? A ces questions, il n'y a pas de réponse. Ma vie sociale et relationnelle est bien intégrée, je ne suis pas un marginal. Chaque fois que je me pose la question sur ce qui est essentiel dans ma vie, il me revient toujours la même chose. Mon unique dessein est d'accompagner les êtres humains à accomplir ce qu'ils ont à réaliser dans cette incarnation. Réparer, aider, accompagner, donner sens. Pour cela, mon véhicule doit être en capacité d'intégrer et de faire rayonner des énergies un peu plus pures, un peu plus présentes.

    Dans mon aventure de l'être bleu, j'ai rencontré la jeune femme, et nous avons décidé de partager un bout de chemin ensemble !!!


    votre commentaire
  • La solitudeLes assidus des forums de spiritualité, et les explorateurs du net qui tomberont sur cet article, partagent peut-être le même problème ou la même difficulté. Celle du lien et de la spiritualité. En effet hors groupe organisé, et pratique religieuse collective, il est difficile d'évoquer en confiance ce qui nous tient à coeur à savoir, nos questions existentielles et le lien avec la divinité en nous, que nous vivons, sentons, pressentons, devinons, supposons ...chacun selon son dégré d'intégration. Donc un certain nombre vivent dans l'isolement, ou tout du moins l'isolement de la question qui donne sens à leur vie. De plus confronter sa spiritualité avec celle des autres, n'est pas sans remise en cause. Et, ces remises en cause sont bénéfiques. Je fais le lien avec les difficultés d'emploi de certains et certaines et ce sentiment que la vie est un peu à l'arrêt. Je crois qu'il faut chercher à provoquer des rencontres, à discuter avec d'autres, la vie est courte et nous n'avons pas forcément le temps de perdre notre temps. La meilleure introspection possible est de se dire, " je ne suis pas venue ici, pour rien. Mon âme a une volonté et je suis son instrument, je travaille mon discernement et accepte que la vie m'offre les confrontations nécessaires pour atteindre le but que mon âme s'est donné en s'incarnant ". Ceci est une invocation, à chacun de l'adapter à sa sensibilité. Généralement, la vie s'accélère ... Les 4 accords toltèques sont une bonne discipline pour ajuster son énergie, les suivre boostera votre invocation. Pour tous ceux qui sont sensible à la spiritualité, il y a un principe de base, "l'énergie suit la pensée". Le problème ce sont nos désirs et notre psychologie ............celui-ci est superficiel ..; oui il l'est et alors ...en êtes vous sûre. J'ai un membre de ma famille qui adore la danse, flamenco, tango ....je trouvais ça un peu superficiel, et puis un jour elle m'a racontée ce qu'elle vivait dans la danse, c'est plus une danse cosmique qu'une danse de salon, c'est une recherche d'harmonie avec l'énergie de l'autre, c'est le yin et le yang, et c'est plutôt proche de l'extase quand ça fonctionne. Et puis l'hypocrisie .............je te dis ça et je pense autre chose, je fais ça alors que ..etc chacun court après un but et utilise son environnement en fonction si le but est altruiste, humaniste, il peut y avoir partage et reconnaissance, par contre si le but est de renforcer son pouvoir ou ses avoirs, l'autre est utilisé pour, utilisé à ....Observer les logiques de fonctionnement, apprenons a regarder les ficelles qui manipulent les hommes. Et de nos petites mésaventures au quotidien, n'en faisons pas une affaire personnelle mais une énigme à comprendre.

    Pendant une période de ma vie, j'avais ce sentiment que la relation m'usait, en réalité elle m'attaquait narcissiquement, par apport à l'image de moi, par rapport aux frustrations qu'elle pouvait engendrer donc j'ai eu tendance à ne pas trop chercher, si je devais pour une circonstance singulière être plusieurs jours dans la vie collective en interaction quasi constante avec d'autres personnes, même si le moment était agréable, j'éprouvais une usure et une lassitude. Je crois qu'aujourd'hui, j'attends beaucoup moins de choses personnels dans la relation et de ce fait je reçois beaucoup plus. L'âge n'a pas que des inconvénients !!!  Et les rencontres sont plus fortes et plus intenses. Peut-être faut-il, bien comprendre pourquoi on est là ....et être attentifs à ce que la vie nous présente à vivre.


    votre commentaire
  •  

    Préceptes développés dans "Conversations avec Dieu " - Neale Donald WalschNous ne Sommes Tous qu'Un avec tous et chacun, et avec Dieu.

    Le but de la vie est de créer : de créer celui et ce que chacun est, puis d'en faire l'expérience.


    Il n'existe rien que nous soyons obligés de faire.


    Aucune voie n'est la meilleure, elle est simplement une voie.


    La Liberté est l'essence même de la vie, non pas quelque chose que nous avons à gagner.


    L'Amour ne connaît ni conditions ni limitations.


    La Joie est un état naturel de notre être.


    Dieu n'a jamais cessé de communiquer directement avec les êtres humains. Dieu a communiqué avec et par l'entremise des êtres humains depuis le début des temps. Dieu continue de le faire maintenant.


    Chaque être humain est aussi spécial que tout autre être humain qui a déjà vécu, vit maintenant ou vivra.
    Aucune voie menant à Dieu n'est plus directe qu'une autre voie. Aucune religion n'est « la seule vraie religion », aucun peuple n'est « le peuple élu » et aucun prophète n'est « le plus grand prophète ».


    Dieu n'est pas un Super Être singulier, vivant quelque part dans l'Univers ou à l'extérieur de celui-ci, ayant des besoins émotionnels et étant sujet aux mêmes troubles émotionnels que les êtres humains.

    Ce Qui Est Dieu ne peut être blessé ou abîmé de quelque manière que ce soit, ainsi Il n'a aucun besoin de Se venger ou d'imposer des punitions.


    Le Bien et le Mal n'existent pas. Il n'existe que Ce Qui Fonctionne et Ce Qui ne Fonctionne pas selon ce que tu cherches à être, faire ou avoir.


    Nous ne sommes pas notre corps. Ce que nous sommes est sans limites et sans fin.


    votre commentaire
  • Méditation de la pleine lune - Alice Bailey

    MÉDITATION DE LA PLEINE LUNE

    Les douze Fêtes constitueront une révélation de la divinité (Alice A. Bailey)

     

           La méditation est une puissante méthode de service pour l’humanité. Lorsque la pensée est utilisée comme canal, les énergies de Lumière, d’Amour et de Volonté de Bien, sont réceptionnées et transmises dans la conscience humaine. Ces énergies sont toujours disponibles à ceux qui peuvent les contacter au cours de la méditation. Le moment de la pleine lune chaque mois offre la meilleure opportunité pour la méditation de groupe, utilisée comme moyen de coopération avec le Plan Divin ou Intention pour notre monde.

    Mais à ce propos on peut se demander quel rôle joue la pleine lune ? Il y a des cycles de flux et de reflux d’énergie spirituelle avec lesquels les groupes, ainsi que les individus, peuvent coopérer consciemment. Un des cycles majeurs d’énergie coïncide avec les phases de la lune, atteignant sont maximum, sa marée haute, au moment de la pleine lune. C’est le moment durant lequel la canalisation d’énergie à travers la méditation de groupe est particulièrement efficace.

    La lune elle-même n’a aucune influence sur le travail, mais, son orbe pleinement illuminé, indique un alignement libre et sans obstacle entre notre planète et le soleil, le centre solaire, la source énergétique de toute vie sur terre. Durant ces moments, nous pouvons faire une réelle approche vers Dieu le Créateur, le centre de Vie et d’Intelligence. Que la réalisation de ceci fait partie de la compréhension intuitive ancienne de l’humanité, est confirmée par l’observation des fêtes religieuses fixées par référence à la lune ou à une constellation zodiacale. La loi ésotérique des cycles (loi symbolisée par la lune montante jusqu’à sa pleine illumination, suivi de son déclin) affirme que nous pouvons coopérer consciemment avec le flux d’énergies spirituelles :

    « La méditation de l’âme est rythmique et cyclique dans sa nature, comme toutes choses dans le cosmos. L’âme respire et vit de cette respiration. La nature rythmique de la méditation de l’âme ne doit pas être oubliée dans la vie de l’aspirant. Il a un flux et un reflux dans toute la nature et, par les marées de l’océan, nous avons une merveilleuse image de la loi éternelle… Ceci illustre l’idée d’une réponse cyclique aux impulsions de l’âme durant les activités de méditation du matin, d’un rappel à midi, et d’une revue du soir. Un flux et reflux plus grands sont aussi indiqués dans les deux aspects de la pleine et de la nouvelle lune. »

    Alice A. Bailey

     

     

    « L’effet de la méditation de l’homme à ce moment est de changer les conditions, d’invoquer des potentiels spirituels plus élevés, de travailler avec concentration – verticalement et horizontalement – dans le monde des hommes et dans le royaume de Dieu. Dans cette activité verticale et horizontale se trouve le secret de la méditation créatrice – Ceci invoque les énergies supérieures et crée un canal de contact entre l’âme et l’esprit. Ceci est le résultat de ce que j’appelle méditation verticale. C’est aussi évocatif et crée un ferment ou un mouvement dynamique dans le niveau d’être qui doit être affecté ou changé, et ceci est l’aspect horizontal.

    Les activités verticales et horizontales décrivent toutes deux la méthode d’invocation et d’évocation utilisée par tous les groupe de liaison entre différents centres planétaires ».

    Alice. A. Bailey 

     


    votre commentaire
  • Voie sèche et voie humideLe titre n'est probablement pas très évocateur du sujet dont je souhaite parler. Je pourrais aussi en sous-titre écrire, comment se place la volonté dans le cheminement spirituel et comment faire pour que cette volonté ne s'appuie pas sur des principes psychologiques surmoiques à notre insu. 

    Il y a en même temps pour moi rien de nouveau car ce sont des évènements qui se répètent. Ma tendance est au déssèchement lorsque ma volonté de cheminement spirituel est forte. Cela veut dire aussi, qu'"il" s'imagine en moi un but, un parcours et que pour l'accomplir je dois faire ceci et ne pas faire cela. Même si ce comportement ne me conduit pas à être dans le jugement vis à vis des autres, je m'aperçois que j'ai une certaine tendance à m'isoler et surtout à ne plus me faire plaisir. J'ai la chance d'être un gros rêveur nocturne et cette nuit, j'ai fait deux bons rêves qui me dilatent au niveau du coeur. 

    J'étais avec Michel Onfray, philosophe épicurien dont j'ai lu récemment un interview, qui intervenait dans une entreprise, et cela me faisait très envie d'y participer, puis dans une autre entreprise je voyais quelqu'un que je cotoie professionnellement et avec qui j'ai regretté récemment une certaine impulsivité de ma part dans un mèl qui pouvait au fond le mettre en cause. Alors qu'avec l'application d'un certain principe de précaution, j'aurais dû vérifier avant de mèler(avec en copie plusieurs personnes) mon irritation. Et donc cet homme jeune travaillait dans de la maintenance informatique où il résolvait les problèmes de particuliers. Il apportait des solutions concrètes, opérationnelles, cela me faisait terriblement envie. Je me suis réveillé avec ce sentiment, ce désir de répondre à des demandes et de résoudre ainsi des difficultés, des problèmes.

    J'avais lu aussi dans une nouvelle transcritpion d'une conférence de 1990, d'Omnia par Paul Malaval sur le site conscienceuniverselle.fr, toute une réflexion sur la question du détachement et de son illusion. En simplifiant, " ce n'est pas forcément en se retirant du monde, que nous servons le plus le chemin ...

    Donc pour moi la tendance, à mon insu, est de monter dans la tour "de babel" et de perdre le contact avec les hommes. J'espère qu'en l'écrivant je ou il, saura s'en souvenir.

    Aujourd'hui, je suis de retour chez les humains, c'est très agréable, il pleut en plus, c'est la voie humide, celle où l'on a pas peur de vivre des sentiments et de la relation.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique