•  

    Les deux véritésToute chose, tout phénomène peut ainsi être envisagé à deux niveaux de réalité : celui de la vérité relative et celui de la vérité ultime. Ces deux vues correspondent à deux points de vue, deux visons de la réalité : la vérité ou vision relative est relativement ou conventionnellement vraie et finalement illusoire : la vérité ou vision ultime est définitivemlent vraie ; étant l'expérience authentique au-delà de toutes les illusions.

    Toutes les perceptions du Samsara sont des expériences de la vérité relative : le nirvana, qui est au-delà des illusions et des souffrances du Samsara, est le niveau de vérité ultime.

    Ainsi, par exemple, les expériences d'un être dans un état infernal sont réelles d'un point de vue relatif, alors que d'un point de vue ultime, elles sont illusoires. Cela signifie qu'un être qui se trouve dans un état infernal y souffre réellement : de son point de vue, ses expériences et sa souffrance sont bien réelles et infernales. Mais du point de vue ultime, l'enfer n'existe pas, il est uniquement une projection, une production de l'esprit conditionné, dont la nature est esssentiellement vide.

    Les souffrances viennent de l'illusion consistant à ne pas reconnaître la vacuité des phénomènes, qui nous fait leur attribuer une réalité qu'ils n'ont pas ; cette saisie nous assujettit à des expériences douloureuses.

     

    "La voie du Bouddha" - Kalou Rimpoché éditions du Seuil p.77

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires